« Ce dont nous avons désespérément besoin - même si nous sommes les derniers à l'admettre - c'est d'un art qui nous aiderait à organiser notre manière de voir dans un monde qui est en fait un monde faussé (bien que d'une manière moins manifeste que le monde dévoilé par l'expérience psychédélique). Le monde dans lequel nous vivons, nos institutions, nos rapports sociaux, notre façon d'aimer, nos réactions humaines, tout cela est tellement dénaturé qu'il peut sembler plus facile d'achever le massacre que de créer une façon de comprendre, et de percer un chemin qui conduirait à une structure significative et à des valeurs durables. » Masters & Houston.

8L__art_psy.jpg

Ce livre de 1967 contient les bases universelles de ma vie d'artiste. De Jérome Bosch à Paul Klee en passant par Miro et bien d'autres, la sensibilité psychédélique ouvre à une réalité et à une logique différente. Un regard décalé, une percée dans la nature humaine – joie créatrice vs perversions qui nous grignotent tous. La Vie est profonde. C'est un chemin, un trip. Toujours s'adapter sinon rouages et rouille menacent.