Explauration


La Ligne s'est découverte libre sur de petits supports, petites cartes réalisées au quotidien comme un journal de bord ou des gammes pour un musicien depuis 1983.
Simple ligne sans impact, c'est sous le pseudo de Plaur que la ligne explaura toutes les techniques et approches souvent inspirées par les enfants fréquentant l' atelier.
Une oeuvre graphique puis picturale se développait, jouant avec la forme, la matière jusqu'à se laisser absorber par la Peinture à un moment.
Il en reste surtout des 90's une série de dessins à la plume et une centaine de toiles tournant autour de la ville, la seule tentative d'équilibre réussi entre la ligne et la forme à ce jour. A voir prochainement sur flickr où je commence à répertorier mes oeuvres.


Quelques images de l'aventure dans les galeries ci-dessous.
Les influences:La musique, la danse, le voyage, le graff, les rencontres et...le ski. d'où les performances, les grands formats : faire corps avec la création.


La ligne

La constante graphique parallèle à la pratique d'une passion pour le dessin tous azimuths

Lire la suite...

Partager Partager ce billet !

La ville

un thème majeur

Lire la suite...

Partager Partager ce billet !

La musique

Disco - 81x65


MUSIQUE ET DANSE
PEINDRE LA MUSIQUE

C'est la découverte d' August Von Briesen qui a consacré sa vie à peindre la musique qui me fait réaliser que là est ma vocation profonde que je suis en passe d'aboutir.

Briesen
L'acte de dessiner ou de peindre inclut ces 2 éléments depuis toujours.
D'où les performances....qui m'ont bien aidé à sortir de 25 ans de graphisme minutieux pour aller vers une peinture vivante.
En effet, en 1999, à ma 1ère exposition de toiles à Paris, une critique lapidaire "trop bien fait" fut le déclic. Dès lors, nombre d'expositions ont été agrémentées de performances dansées.

LE RYTHME DE LA LIGNE.

La ligne graphique, point de départ de toutes mes créations, utilise une musique de préférence surprenante pour trouver son rythme.
Le son qui pénètre l'esprit fait alors bouger le corps jusqu'à la main qui n'a plus qu'à suivre le chemin ainsi tracé en s'adaptant au rythme.
Le support est alors comme un champ de neige vierge sur lequel je suis libre de circuler et de m'exprimer.

LES PERFORMANCES

L'intérêt pour le spectateur est déjà de voir une peinture se composer couche après couche, le chemin mais aussi de constater que plus la gestuelle est spontanée, plus les lectures sont multiples.

Un exemple en 2011 lors des "Arts en fête" .

La piste suivie est en rapport avec les images fractales. " un objet fractal est un objet dont chaque élément est aussi un objet fractal "
Dans la galerie ci-dessous, quelques morceaux découpés de la peinture réalisée.


Partager Partager ce billet !